Back to Blog

Le temps et l'entrepreneur !

Le temps et l'entrepreneur !

Dans le Business, la notion du temps n'est absolument pas la même pour un entrepreneur comparé aux sociétés classiques.

Commençons par le commencement.

1. Les bons de commandes :

Pour n'importe quel business, qu'il soit services ou produits, un bon de commande est capital pour lancer les affaires. Mais avant d'arriver à cette phase, il faut présenter, et convaincre. Une fois que c'est fait, il faut qu'une décision soit prise et là, il faut du temps. Cela peut prendre dès fois 6 mois avant que le client ne décide de tester un service, non pas parce qu’il n’a pas le besoin mais parce que le process de prise de décision n’est juste pas adapté à une startup.

2. Le démarrage du service :

La startup a tellement besoin de réussir son projet, qu'elle est à 2000% et ne lésine pas sur son temps pour livrer le client très rapidement et là il faut encore du temps avant que le client ne valide. Le client peut prendre 2 , 3 semaines pour valider de simple formalités

3. Validation et facturation :

Là il faut beaucoup de temps

Alors déjà chaque société à son format de facturation, et il faut toujours modifier un terme, un mot. Donc pour éviter de changer la facture sur le CRM, on envoie une facture provisoire pour validation. Faut encore du temps pour la valider. Puis une fois validé, il faut envoyer la facture finale par mail. Et ce n’est pas fini, comme on a du temps, il faut la déposer signer cacheter et dès fois légalisé.

4. Paiement :

Là il faut du temmmmmmmmps.

Je ne cesserai jamais de le dire, les retards de paiement sont un poison pour l'économie. Je n’ai pas envie de m'étaler là-dessus et j'en ai fait un article il y a quelques temps. C'est ici

Et donc si on fait la somme de ces temps, il est presque impossible d'avoir le temps de tout faire sans être de temps en temps sous l'eau. Un proverbe arabe bien connu dit, le temps c'est comme un couteau, si tu le coupes pas il te coupera.

Ce proverbe s'applique parfaitement aux startups. Tant que les grandes entreprises ne mettent en place un dispositif rapide agile et rapide pour faire gagner du temps aux entrepreneurs, nous perdrons encore beaucoup de temps sur la croissance de notre économie.

 

Dans le Business, la notion du temps n'est absolument pas la même pour un entrepreneur comparé aux sociétés classiques.

Commençons par le commencement.

1. Les bons de commandes :

Pour n'importe quel business, qu'il soit services ou produits, un bon de commande est capital pour lancer les affaires. Mais avant d'arriver à cette phase, il faut présenter, et convaincre. Une fois que c'est fait, il faut qu'une décision soit prise et là, il faut du temps. Cela peut prendre dès fois 6 mois avant que le client ne décidé de tester un service, non pas parce qu’il n’a pas le besoin mais parce que le process de prise de décision n’est juste pas adapté à une startup.

2. Le démarrage du service :

La startup a tellement besoin de réussir son projet, qu'elle est à 2000% et ne lésine pas sur son temps pour livrer le client très rapidement et là il faut encore du temps avant le client ne valide. Le client peut prendre 2 , 3 semaines pour valider de simple formalités

3. Validation et facturation :

Là il faut beaucoup de temps

Alors déjà chaque société à son format de facturation, et il faut toujours modifier un terme, un mot. Donc pour éviter de changer la facture sur le CRM, on envoie une facture provisoire pour validation. Faut encore du temps pour la valider. Puis une fois validé, il faut envoyer la facture finale par mail. Et ce n’est pas fini, comme on a du temps, il faut la déposer signer cacheter et dès fois légalisé.

4. Paiement :

Là il faut du temmmmmmmmps.

Je ne cesserai jamais de le dire, les retards de paiement sont un poison pour l'économie. Je n’ai pas envie de m'étaler là-dessus et j'en ai fait un article il y a quelques temps. C'est ici

Et donc si on fait la somme de ces temps, il est presque impossible d'avoir le temps de tout faire sans être de temps en temps sous l'eau. Un proverbe arabe bien connu dit, le temps c'est comme un couteau, si tu le coupes pas il te coupera.

Ce proverbe s'applique parfaitement aux startups. Tant que les grandes entreprises ne mettent en place un dispositif rapide agile et rapide pour faire gagner du temps aux entrepreneurs, nous perdrons encore beaucoup de temps sur la croissance de notre économie.