Back to Blog

KWIKS Story Telling

KWIKS Story Telling

KWIKS a en fait commencé en 2015 avec un modèle innovant . Nous étions en mesure de donner à notre client en quelques minutes un certain nombre de Cvs qui proviennent de différents CVthèque j'ai appelé cela FastSourcing Nous étions cash positif la première année avec une croissance de 100% chaque année. Puis LinkedIn est arrivé et a tué les CVthèques ce qui a tué notre business.

Nous avons essayé de tenir quelques années, et en parallèle j'ai lancé d'autres business notamment un cabinet de conseil en Tech adossé à un groupe international. Une expérience ou j'ai appris qu’il ne faut jamais travailler sans un document juridique valide. J’ai lancé aussi la première application de concours corporate au Maroc, Pronatlas, qui est un réel succès encore.

Puis, quand le COVID est arrivé, je me suis fait littéralement jeté de la société que j'avais créé (Conseil IT) et qui prospère encore et je n'avais plus aucun revenu sur KWIKS V1.

J'avais deux choix : soit j'arrêtais tout et je revenais au salarié, soit je poussais la réflexion beaucoup plus loin en utilisant toute l'expérience que j'avais acquise pendant ces cinq années et en explorant de nouvelles méthodes de recrutement.

J'ai compris une chose importante : ce qui fait la différence sur un besoin de recrutement pour une entreprise n'est pas du tout le CV mais le chasseurs de tête qui gère ce besoin

J'ai donc commencé à créer la première communauté de chasseurs de têtes freelance en Afrique.

Si j'ai les meilleurs et que je leur donne tous ce dont ils ont besoin pour travailler, ce sera le jack pot.

Nous leur avons donc donné des missions, nous leur avons donné des outils pour améliorer leur travail, et enfin, dans un esprit de communauté, chaque profil qualifié téléchargé sur la plateforme peut être partagé avec tous les autres FastRecruiters.

En un an, plus de 200 chasseurs de têtes ont rejoint le mouvement.

Plus de 100 entreprises

Tout cela en autofinancement

Nous avons aussi trouvé un nouveau moyen d'attirer les candidats sur notre plateforme en leur proposant une IA appelée Sherlock qui les aide à améliorer le format de leur CV et de leur profil LinkedIn, leur donne des conseils en temps réel et leur permet également d'obtenir des simulations d'entretiens ou des services de contenu via la même communauté de chasseurs de têtes.

Et ce n'est pas tout, nous voulions trouver un moyen de travailler avec les grandes entreprises et de rendre le recrutement différent, c'est pourquoi nous avons créé la première émission en ligne, TheChoice blind recruitment. Il s'agit de 4 personnes du comité executive de l'entreprise qui reçoivent des candidats dans un studio de manière aveugle. Nous venons de terminer notre premier épisode avec 15 recrutements en une journée pour Orange.